les démons de la guerre se réveillent

Étiquettes
13 novembre 2014

les démons de la guerre se réveillent

seleka dess1
Ils ont promis,mais vont-ils le faire?

« Si vous nous forcez à partir,nous mourons en martyrs… » ont déclaré les hommes de Djotodja.
Les ex-seleka cantonnés à Bangui menacent depuis deux jours de faire sauter le dépôt de mines du camp BEAL,si leurs primes de cantonnement ne leur sont pas versés et si le gouvernement les oblige à quitter les 2 camps qu’ils occupent.

Depuis l’aube,il faut contourner par l’avenue Benz-Vi pour se rendre au centre-ville,car ces démons qui viennent de se réveiller bloquent les avenues de l’indépendance et des Martyrs pour faire pression sur ceux qui veulent les livrer à la « vindicte populaire » en les renvoyant dans leurs familles.
Vengeance de la population?je ne crois pas.Mais ceux d’entre eux qui ont semé le mal pensent ainsi,car ils voient venir le moment de la récolte du mal.

Leur arsenal de guerre intact encore sous le bras,ils constituent certes un grand danger pour les Banguissois.Mais ils n’auront pas d’autres choix que de vider les chambres de ce luxueux « hôtel Béal » et la « palace RDOT » qui doivent revenir à l’armée nationale.seleka dess

Partagez

Commentaires